Aujourd’hui, l’opération est terminée, pour poursuivre vos économies d’énergie, découvrez toutes nos offres gratuites :

QU’EST CE QUE LA LUMIÈRE BLEUE ?

La « lumière bleue » constitue le spectre de la lumière dont la longueur varie entre 380 nm et 500 nm (nanomètre). Elle est dégagée par des écrans numériques ainsi que par différentes formes d’éclairage. Des études suggèrent que la lumière bleue serait néfaste pour les yeux.

Les ampoules LED Thomas Watt de MesAmpoulesGratuites ont fait l'objet d'une expertise par la société Piséo au sujet de la "lumière bleue". Le rapport de risque photobiologique est disponible ici. Il prouve que ces ampoules LED appartiennent au « Groupe Risque Zéro ». Ainsi, le risque de complications provoquées par la lumière bleue émise par les ampoules LED est inexistant. On peut donc être exposé sans crainte à la lumière des ampoules LED Thomas Watt.

Les dangers de la lumière bleue

Risques pour les yeux

La lumière bleue est la lumière qui se disperse le plus, c’est elle qui est responsable de l’éblouissement. Dès l’apparition de la LED, de nombreuses études se sont penchées sur cette lumière bleue, ses risques pour la santé, et plus précisément les yeux. La pathologie la plus répandue est la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge), celle-ci peut être accélérée par une exposition trop importante.

Le soleil émet de la lumière bleue à un niveau faible et constant. En revanche, de nombreux équipements électroniques émettent également une lumière bleue (notamment les écrans). Celle-ci, beaucoup plus puissante, peut être potentiellement dangereuse pour l’œil. Ce risque est également présent dans certaines ampoules LED. Il est donc important de vérifier les critères techniques de vos ampoules LED.

Risques pour la santé

En plus de présenter un risque pour les yeux, la lumière bleue est potentiellement dangereuse pour notre santé, plus précisément pour notre rythme biologique.

Nos écrans d’ordinateurs, tablettes, téléphones, télévisions, et ampoules LED produisent de la lumière artificielle. Cette lumière présente des pics de lumière bleue (HEV : Haute Énergie Visible). Nous pouvons le constater facilement, en restant exposé trop longtemps à ces appareils, des sensations de picotements au niveau des yeux, et maux de tête apparaissent. Mais en plus de la fatigue oculaire, la lumière bleue dérègle notre rythme biologique.

Tous les jours, c’est la lumière qui programme notre rythme biologique. La lumière, et en particulier la lumière bleue, entraine la sécrétion des hormones de « l’éveil ». À l’inverse, quand la journée s’assombrit, les hormones de « sommeil » s’activent. Une exposition trop importante à la lumière bleue vient donc rompre cet équilibre et dérégler ce rythme appelé « rythme Circadien ». Ces dérèglements provoquent troubles du sommeil, de l’humeur, voire dépressions. Si vous avez des problèmes de sommeil, évitez de vous exposer aux écrans au moins 1 heure avant de dormir.

Comment détecter la présence de lumière bleue ?

Norme NF EN 62 471

La norme NF EN 62 741 de sécurité photobiologique propose un classement en quatre groupes de risques pour l’œil :

Le groupe 0 : ne présente aucun risque photobiologique

Le groupe 1 : risque faible

Le groupe 2 : risque modéré

Le groupe 3 : risque élevé

Malgré cette classification, encore mal connue du grand public, de nombreux éclairages installés présentent des risques pour les yeux et pour la santé. De récentes études démontrent également que la norme NF EN 62471 n’est pas suffisamment adaptée à des éclairages utilisant des LED. Elle n’est pas forcement une preuve de présence de lumière bleue dans un éclairage utilisant la technologie LED.

Certifications des ampoules Thomas WATT

Les ampoules LED Thomas Watt ont fait l’objet d’une expertise par PISÉO, centre technique indépendant. Le rapport de PISÉO garantit l’absence de risque des ampoules LED Thomas Watt. Ainsi, une exposition aux ampoules LED distribuées par mesampoulesgratuites.fr, ne présente aucun risque pour la santé. Le rapport est consultable ici